Paroles d'expert Publié le 22 mars 2023

Le regard du Cerema : “Démultiplier la pratique du covoiturage est un enjeu stratégique face aux défis d’aujourd’hui”

En janvier, Ecov a publié son guide Agir à l'échelle régionale pour le développement du covoiturage avec, notamment, le soutien du Cerema. Pour y faire suite, et dans un contexte où le fonds vert permet de co-financer des projets d’envergure sur les territoires, Honoré Rouland, chef de projet Mobilité partagée, nous livre son regard.

Pouvez-vous nous présenter le Cerema et son rôle, notamment sur le sujet du covoiturage ?

Honoré Rouland : Expert public de référence dans le domaine des mobilités, le Cerema accompagne le déploiement du covoiturage depuis de nombreuses années. Il développe de l'expertise, des outils et méthodes publiques nationales sur l'ensemble des leviers d'action en faveur de la pratique du covoiturage : évaluation du potentiel, déploiement et évaluation d'un service, intermodalité avec les autres offres de déplacement, mise en place de voies réservées et contrôles associés par caméra.

Au quotidien, le Cerema accompagne également les collectivités locales qui s’engagent dans le développement de cette mobilité partagée. Il apporte son expertise en appui à l'ingénierie des collectivités, tant à l'échelle régionale et métropolitaine que dans les territoires ruraux et périurbains.
 

Quel est le regard du Cerema sur le développement du covoiturage en France ?

Honoré Rouland : Démultiplier la pratique du covoiturage est un enjeu stratégique face aux défis qui s’imposent à nous aujourd’hui : atteindre une plus grande sobriété énergétique dans nos déplacements, réduire les émissions de GES et améliorer la qualité de l’air dans les métropoles. La LOM et le premier plan national covoiturage en 2019 ont initié une véritable dynamique autour ce mode de transport.

Les expérimentations menées ces dernières années ont permis de dégager des solutions adaptées à chaque territoire qui s’intègrent dans une stratégie de mobilité plus globale, en complémentarité avec les transports collectifs. Le nouveau plan national covoiturage 2023-2027 doit désormais permettre un passage à l’échelle de ces solutions et une massification du covoiturage à même de répondre aux enjeux environnementaux.

Pourquoi le Cerema a-t-il choisi d'apporter son soutien à ce guide ?

Honoré Rouland : Ce guide constitue une double opportunité. C’est d’abord l’occasion d’inciter toutes les régions et les AOM locales, et plus généralement tous les acteurs de la mobilité, à se saisir de la thématique du covoiturage dans une période particulièrement propice avec le nouveau plan national covoiturage. La massification de la pratique du covoiturage à l’échelle nationale ne peut se faire sans actions concrètes à une échelle plus locale.

Ce guide est également un outil pour repenser le système covoiturage. Si le plan national est un excellent levier pour démultiplier les actions en faveur du covoiturage, ce guide a vocation à rendre ces actions plus efficaces en les planifiant  dans le cadre d’une stratégie régionale cohérente. On observe encore aujourd’hui le développement d’un foisonnement de services de covoiturage localisés parfois incohérents entre eux, ou avec les offres de transports ou les infrastructures existantes. Il s’agit donc d’éviter l’écueil de mettre en œuvre des projets "isolés" qui auront finalement peu d'impact sur la massification du covoiturage.
 

Quelles sont d'après vous les mesures phares de ce guide?

Honoré Rouland : L’une des mesures essentielles du guide est la formalisation d’un schéma directeur régional du covoiturage. Pour massifier le covoiturage, le Cerema soutient une approche systémique du covoiturage mobilisant l’ensemble des leviers possibles : la mise en œuvre de services de covoiturage, le développement d’infrastructures et l’animation.

L’élaboration d’une stratégie régionale concertée entre les acteurs (CL, départements, régions, opérateurs) doit permettre d’avoir une vision aussi large que possible du covoiturage pour proposer une offre lisible pour les usagers, adaptée à leurs besoins et une haute qualité de service.
 

Identifiez vous des conditions de réussite à la mise en œuvre des recommandations ?

Honoré Rouland : On le sait désormais, le covoiturage est une pratique difficile à développer et même à mesurer ! Cette pratique est à cheval sur de multiples compétences (mobilité, voirie, social, etc.) ce qui la rend difficile à piloter. La clé pour réussir à massifier le covoiturage dans les territoires est la concertation et la coordination entre tous les acteurs de l’éco-système covoiturage.
 

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Move people, not cars
Paroles d'expert
06/06/24

Move people, not cars | Partie 1 - L'état de l'art

Lire la suite
Actualités
04/06/24

Réinventer la route : de l'électrification des usages à la mobilité partagé

Lire la suite
TRAPEZE, le service de covoiturage 2.0
Paroles d'expert
16/04/24

Des voies réservées intelligentes pour faire évoluer la pratique du covoiturage

Lire la suite
Projet TRAPEZE
Paroles d'expert
13/03/24

TRAPEZE, le service de covoiturage 2.0

Lire la suite
RER, car express et... lignes de covoiturage !
Paroles d'expert
12/03/24

RER, car express et... lignes de covoiturage !

Lire la suite
Paroles d'expert
05/03/24

Pourquoi les automobilistes prennent leur voiture (seul.es) ?

Lire la suite

Collectivités : faites financer vos projets covoiturage

En 2024, le Fonds vert co-finance vos études et lignes de covoiturage. 

Ecov vous en dit plus sur ce dispositif et vous accompagne dans sa mise en œuvre.

En savoir +

Nos Partenaires financiers

2020-09/1601026532_telechargement 2020-09/1600938788_france-activ 2020-09/1600938788_mobiliz-groupe-renault 2020-09/1600938788_ademe-logo 2020-09/1600938788_cee 2020-09/1600938788_investissements-d-avenir-logo 2020-09/1600939524_logo-frenchimpact- 2020-09/1600938859_feder 2020-09/1600939580_18001-1-french-mobility-membre-3-variantes-rvb-03 2021-05/1620654132_greentechinnovation.png 2023-09/logo-ademe-investissement- 2023-09/logo-bnp-paribas 2023-09/logo-maif-impact-
ECOV - la voiture est un transport collectif © Tous droits réservés